Mort de la petite Hyana à Bourges : la mère condamnée à 15 ans, le compagnon à 30 ans


26 janvier 2021

Radio Numéro 1 - Le 30 décembre 2017, la fillette avait été déposée dans le coma à l’hôpital de Bourges, par sa mère, sous une fausse identité. Elle est décédée une quinzaine de jours plus tard, à l'âge de six ans.

La cour d’assises du Cher a condamné ce lundi soir Hamza Boussalmi, le beau père, à une peine de trente ans de réclusion, assortie de vingt ans de sûreté, pour ses coups et mauvais traitements ayant entraîné la mort de la petite Hyana en janvier 2018.

La mère de la petite fille, Noémie Poman, a elle été condamnée à quinze ans de réclusion, assortie d’une peine de sûreté de dix ans, pour complicité de torture ou actes de barbarie ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Selon le légiste, la petite victime souffrait en effet de 32 lésions, dont 14 morsures, une brûlure et des fractures aux poignets, avant-bras, mains et doigts.